Le Mini Musée de la Poupée Kokeshi

Des jouets en bois à la station de Shiroishi-Zao

Par Elena Lisina   

Je savais que les poupées kokeshi figuraient parmi les poupées les plus populaires du Japon. Lorsque j'ai su que j'allais visiter l'archipel, je pensais en trouver partout. Mais j'avais tort. A Tokyo, je n'ai pas vu une seule kokeshi ! Mon ami, un artiste créant des poupées originaire de la région du Tohoku, m'a donc invitée à visiter ses lieux préférés en lien avec les kokeshi.

Dans le Tohoku, les poupées kokeshi et autres jouets en bois sont plutôt populaires. De nombreux ateliers et artistes produisent ce type de poupée. J'ai visité quelques uns de ces endroits et acheté des kokeshi à un très bon prix. J'en ai appris plus sur leur fabrication, sur leur histoire et sur une grande variété de kokeshi.

Vous pouvez comprendre cela simplement en arrivant à la Station JR de Shiroishi-Zao, qui abrite un mini-musée spécial où sont présentées les oeuvres d'art locales les plus connues. L'entrée est gratuite et des umen ainsi que des kokeshi sont fabriquées à cet endroit. Les poupées peuvent sembler similaires, mais ce n'est pas le cas : elles ont toutes des formes, des thèmes et des traits différents. On trouve des kokeshi traditionnelles et des kokeshi modernes, pour lesquelles les artistes peuvent utiliser davantage de couleurs, des gravures et des contours brûlés. La signature ou le sceau de l'artiste figure sous chaque poupée. D'abord fabriquée comme un simple jouet pour enfant, la kokeshi est devenue un art.

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Elodie Pourrat

Elodie Pourrat @elodie.pourrat

Ayant baigné dans la japanime depuis l'enfance, mon intérêt pour la culture Japonaise s'est largement étendu au fils des années. Je suis aujourd'hui des études de Japonais et d'Anglais, et prends beaucoup de plaisir à traduire les articles de JapanTravel.

Article original par Elena Lisina