Le meilleur itinéraire en train pour les touristes au Japon

Un pass illimité pour découvrir Nagano, Kanazawa et le centre du Japon

Sélection 19 déc. 2018

Le shinkansen qui relie Tokyo à Kyoto, puis à Osaka ou encore plus au sud, est depuis longtemps un passage obligé pour les voyageurs qui découvrent le Japon. Comme vous le savez peut-être, le shinkansen Tokaido, qui relie Tokyo à Shin-Osaka, a été mis en service en 1964 : c’était le tout premier itinéraire de train à grande vitesse. Beaucoup de visiteurs ignorent qu’historiquement, le chemin des hommes et des marchandises pour rejoindre l’ancienne capitale impériale Kyoto depuis Edo (ancien nom de Tokyo) passait par la partie nord de la région de Hokuriku, située au nord-ouest du Japon en dessinant un arc.

Il n’est ainsi pas surprenant que des sites culturels, tous très spécifiques, jalonnent cet itinéraire. Aujourd'hui, vous pouvez faire ce voyage fantastique avec le pass ferroviaire “Hokuriku Arch Pass”, qui permet de voyager de manière illimitée sur cet itinéraire. Vous pourrez ainsi monter à bord de trains rapides — comme l'emblématique shinkansen Hokuriku ou le Limited Express Thunderbird — et des trains locaux.

Suivez-nous dans la découverte de cette route historique, de Karuizawa à Nagano. Notre premier arrêt est la ville samouraï de Matsushiro.

Voyage au temps du Japon féodal

À 30 minutes en bus de la gare de Nagano, la ville de Matsushiro, avec son style samouraï encore très présent, n’est qu’à environ deux heures de Tokyo, mais elle vous plongera dans un autre monde.

Où que vous regardiez, vous apercevrez le rokumonsen, une série emblématique de six pièces de monnaie utilisées comme emblème de la famille du clan samouraï Sanada. Elles symbolisaient les pièces de monnaie utilisées pour payer le passeur du bâteau vers l'au-delà. Le rokumonsen montrait que son propriétaire et celui qui le portait était toujours prêt à mourir sur le champ de bataille.

Pour être en totale immersion dans l’ambiance de l’époque d’Edo (1603-1868) avec l’esprit des samouraïs, vous pouvez louer une armure ou un kimono traditionnel et déambuler dans les mêmes rues que les guerriers d’antan. Les bâtiments sont restés en grande partie inchangés.

Vous pouvez aussi essayer le tosenkyo, ce qui vous donnera un aperçu des combats. Organisé en anglais par le groupe Matsushiro Walkers, ce jeu était très apprécié des guerriers pour leur permettre de se détendre loin du champ de bataille.

Êtes vous plutôt un guerrier ou un ninja?

Si le tosenkyo et le port de l’armure vous ont donné envie de découvrir la vie de guerrier, sachez que l’école Bundu, classée bâtiment historique national, propose des entraînements au maniement du sabre, l'arme des samouraïs.

En vous dirigeant en bus vers le nord en direction de Togakushi, vous trouverez également Togakushi Ninja Trick Mansion, le musée des ninjas dans lequel vous pourrez découvrir la véritable histoire des ninjas japonais, aussi passionnante que légendaire. Après cet aperçu, explorez une maison remplie des secrets bien gardés des ninjas.

Découvrez la précision, presque méditative, des produits artisanaux rustiques de Kogei

La région de Togakushi est également célèbre pour son impressionnante allée de cèdres centenaires menant au sanctuaire de Togakushi. Elle est réputée pour son artisanat en bambou tressé. Dans les magasins d’artisanat, vous pourrez observer les artisans concentrés sur leur art et travaillant sous vos yeux.

Faites l'expérience de traditions spirituelles saisissantes

Alors que la majeure partie de la région s’est développée autour de la culture guerrière et des châteaux, la ville de Nagano est une “ville-temple” tournée vers le somptueux temple de Zenkoji. Pour faire l’expérience d’une nuit de pèlerinage, vous pouvez dormir dans un temple et assister aux prières du matin. Appelé shukubo, ce type d’hébergement est très original tout en étant confortable.

Contemplez la culture unique de la cérémonie du thé à Kanazawa

De nouveau à bord du shinkansen, notre prochain arrêt est Kanazawa, une ville très souvent comparée à Kyoto. Mais alors que Kyoto était le siège de la cour impériale, Kanazawa était en réalité une ville de guerriers — plus vous passerez de temps ici, plus vous constaterez la différence.

Promenez-vous tout d’abord dans le quartier de Nagamachi Samurai, qui abrite le plus vieux salon de thé de Kanazawa et de nombreux jardins, puis montez dans un bus en direction du jardin Nishida-ke Gyokusen-en pour y savourer un thé. Les maîtres de thé (anglophones) vous guideront tout au long de la cérémonie du thé, une cérémonie particulière qui consiste à servir du thé vert et de délicieuses confiseries wagashi. Ensuite, n’hésitez pas à vous perdre dans le magnifique jardin.

Appréciez l'art des geishas, puis détendez-vous dans une maison de thé traditionnelle

Pour comprendre encore davantage la culture du Japon féodal, explorez le quartier de Higashiyama Higashi Chaya et notamment la maison Ochaya Shima, qui était le point de rendez-vous favori des riches marchands. Bien qu’il ressemble à un salon de thé, il s’agissait d’un établissement où les hommes buvaient du saké (vin de riz japonais) en compagnie d’une geisha.

Les soirées geisha à Kanazawa dans la maison de thé historique Kaikaro
Les soirées geisha à Kanazawa dans la maison de thé historique Kaikaro

Les arts traditionnels liés aux geishas se poursuivent de nos jours, et même depuis peu en anglais. Ainsi, au printemps et à l’automne, il est proposé un spectacle intitulé « Les soirées geisha à Kanazawa » dans le salon de thé traditionnel Kaikaro. Vous pourrez profiter des histoires authentiques de geishas racontée par la charmante hôtesse Lady Baba dans un bâtiment historique.

Poursuivez votre voyage dans les arts de la scène traditionnels du Japon

Si cela vous a donné envie d’en savoir plus sur les arts japonais, sachez qu’il existe un pass pour visiter les établissements culturels de la ville de Kanazawa. Le pass culture de Kanazawa pour un jour est au tarif de 510 yens, pour trois jours de 820 yens et pour un an de 2 050 yens. Il inclut le musée du nô de Kanazawa, où vous pourrez revêtir des masques nô et vous prendre pour un acteur ou actrice !

La maison du travail de l’or japonais

Le pass culture permet également de visiter le musée de la feuille d'or de Kanazawa Yasue, où vous pourrez en apprendre davantage sur le travail de l'or qui décore tant d’objets à Kanazawa et au Japon. Les feuilles d’or japonaises sont majoritairement produites à Kanazawa.

Vous pouvez même pratiquer cet artisanat minutieux dans le magasin traditionnel Bikazari Asano, situé au cœur de la vieille ville.

Traditions et modernité : découvrez l'essence de Kanazawa à travers ses bâtiments historiques et ses jardins

Un voyage à Kanazawa ne serait pas complet sans une visite des magnifiques jardins Kenrokuen et de ses propriétés annexes, comme la villa Seisonkaku, décorée de façon excentrique et qui évoque la vie d’un noble, loin de la cour de Kyoto.

Un regard vers l'avenir

À Kanazawa, la tradition ne se limite pas au passé. Le musée D.T. Suzuki, consacré au philosophe bouddhiste de renommée internationale Daisetz Teitaro Suzuki, est une interprétation contemporaine des valeurs zen traditionnelles à travers des bâtiments et des jardins fascinants.

Enfin, le musée d'art contemporain du XXIe siècle est un incontournable pour tous les amateurs d'art. Cette installation perpétue la tradition de Kanazawa comme étant à la pointe des arts : une ville où l’on peut en effet apprécier l’art moderne, le kogei artisanal et même la cérémonie du thé japonaise en une seule journée.

Il y a tant de choses à voir, alors élaborez l’itinéraire de votre choix à travers la région de Hokuriku et découvrez un parcours historique original allant de Tokyo à Kyoto et au-delà.

Le Hokuriku Arch Pass est valable sept jours consécutifs. Commandé hors du Japon, il coûte 24 000 yens pour les adultes et 12 000 yens pour les enfants de 6 à 11 ans. Si vous l’achetez une fois arrivé au Japon, le prix sera respectivement de 25 000 yens et de 12 500 yens. Le pass couvre même les voyages aller et retour vers l’aéroport international de Narita et l’aéroport international du Kansai : il s'agit donc du seul pass dont vous aurez besoin.

Cette offre exceptionnelle est réservée aux détenteurs de passeports étrangers ne résidant pas au Japon. Si vous êtes dans ce cas, ne ratez donc pas cette occasion ! Il existe toute une gamme d'avantages et de remises spéciales non mentionnés dans cet article que les détenteurs peuvent recevoir lors de leur visite dans l'ouest du Japon !

Pour plus de détails, veuillez consulter :

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
JapanTravel Featured

Featured on Japan Travel

Advertising feature

Laissez un commentaire