Decabar Z

Le bar underground de Tokyo

Par Maxence Monfroy   12 oct. 2015

Tout d'abord, expliquons un peu le nom du lieu. Le « deca » est ici une référence aux soirées Tokyo Decadance. Il s'agit en fait d'une version « bar » de ces dernières. Le « Z » fait quant à lui référence à Dragon Ball Z. Vous allez me demander quel est le lien entre les deux : tout comme Dragon Ball Z était la suite de Dragon Ball, le Decabar Z est la suite du Decabar (car déménagement en 2014). Vous pourrez d'ailleurs admirer la superbe fresque dans un style très Akira Toriyama qui orne le mur de l'établissement.

Le concept de Decabar est né en 2010. La volonté de son créateur, Adrien, était d'apporter quelque chose qui n'existait pas au Japon, à savoir la mixité dans tous ses états. En effet, comme dans tous les pays mais particulièrement au Japon, la société s'organise autour de castes. Ainsi les « salary men » sortent dans les lieux qui leurs sont dédiés, les businessmen vont dans d'autres endroits etc. Si l'on va plus loin, on trouvera la même chose avec les gothiques qui ne se mélangeront pas avec les lolitas, qui elles même n'iront pas avec les Bboys. C'est là que le Decabar a réussi un tour de force, que dis-je, une révolution, en réunissant toutes ces « tribus » dans un seul et même lieu !

Que ce soit pour les boissons ou la nourriture, tout fonctionne avec un système de coupons. Une boisson c'est 1 coupon, un repas 2 coupons. Le prix de base est de 1000 yens pour 2 coupons mais la maison souhaitant privilégier la fidélité, ce tarif est donc dégressif. Une carte VIP existe aussi.

La musique principalement diffusée est la techno, mais de nombreux autres styles peuvent être entendus (allant du rock à la musique d'animés).

Si la semaine on peut se retrouver en petit comité, les weekends peuvent être beaucoup plus animés ; à vous donc de choisir ce que vous préférez.

De nombreuses soirées à thèmes sont organisées tout au long du mois, et des DJ viennent régulièrement mixer. Mais attention, il n'y a pas que des DJ locaux, il est tout à fait possible de croiser de grands noms de la scène internationale !

Enfin, le bar en lui même est constitué de deux parties ; une partie bar, mais aussi une partie boite de nuit dont il faut noter la présence du deuxième laser le plus puissant du Japon ! La décoration est elle pour le moins décalée, bariolée, bref dans le ton des soirées Tokyo Decadance.

Alors si vous ne pouvez vous rendre à une soirée Tokyo Decadance, ne ratez pas la chance de vivre une soirée Decabar Z. Une soirée inoubliable vous attend à coup sur !

Nb : La vidéo a été tournée pendant la période d'Halloween, la décoration est donc réalisée autour de ce thème.

Écrit par Maxence Monfroy
Membre de JapanTravel

Laissez un commentaire