Flâner dans le quartier de Jimbôchô

Découvrez la magie du "quartier latin" tokyoite

Par Geraldine Bartoli   17 août 2015

Situé à Chiyoda, la station Jimbôchô est accessible grâce aux lignes Hanzômon, Mita et Shinjuku. Ce quartier est connu pour ses nombreuses universités très réputées, comme la Meiji Daigaku et la Nihon Daigaku. Je suis allée faire un tour à Jimbôchô car sa réputation de « quartier latin » tokyoïte m'était vite parvenue. En effet, il est possible de trouver de nombreuses librairies et une ambiance un peu vintage se dégage des rues du quartier. Un amateur de littérature japonaise et étrangère, de musique, de films, ou, qui aime tout simplement flâner, trouvera facilement son bonheur.

Il est agréable de se promener ici car le quartier est calme. Malgré son emplacement au coeur même de Tokyo, ce secteur reste relativement paisible. Beaucoup de personnes viennent ici fouiller dans les casiers des différents libraires qui vendent, au choix, des livres, vieux ou récents, japonais ou étrangers, de la musique et des films. Aussi, pour la petite anecdote, le quartier s'appelle ainsi car il a hérité du nom de Nagaharu Jimbô, un samouraï qui y vivait à la fin du XVIIe siècle.

Enfin, si vous avez fait le tour des librairies, n'hésitez pas à faire un tour vers le parc du Palais Impérial. Une promenade autour de ces jardins est, en effet, non négligeable car très charmante. De nombreux coureurs en font le tour à la tombée de la nuit car le cadre y est propice. Vous pourrez également faire un détour du côté du Théâtre National du Japon, ainsi que de la Diète, haut lieu politique.

Si comme moi, vous aimez flâner et vous perdre dans les rues tokyoïtes, Jimbôchô est, certes peu connu, mais à ne manquer sous aucun prétexte !

Membre de JapanTravel

Laissez un commentaire