Shirasagi no Mai

La danse millénaire du héron blanc

Par Gloria Ticconi   

Autrefois exécutée pour éloigner la peste, Shirasagi no Mai, ou la Danse du Héron Blanc, est un rituel lié au Festival de Gion du sanctuaire Yasaka à Kyoto, dont les origines remontent à plus de 1000 ans. Elle est évoquée dans un rouleau pictural historique appelé Keian Engi Emaki et datant de 1651, qui appartient au temple Sensô-ji.

Cette danse millénaire avait disparu avant d'être ressuscitée en novembre 1968, lorsque la Fédération Touristique d'Asakusa a ramené la danse sur le devant de la scène au cours d'un évènement commémorant le 100e anniversaire de Tokyo en sa qualité de capitale du Japon. La parade est composée de 3 guerriers, d'un porteur de bâton, d'un soigneur spécialisé dans les oiseaux, d'un porteur d'ombrelle, de 8 hérons blancs, de 19 musiciens et d'une nourrice. Une représentation a lieu deux fois par an au temple bouddhique Sensô-ji d'Asakusa le second dimanche d'avril et le 3e dimanche de novembre, de 11h à 14h30.

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Elodie Pourrat

Elodie Pourrat @elodie.pourrat

Ayant baigné dans la japanime depuis l'enfance, mon intérêt pour la culture Japonaise s'est largement étendu au fils des années. Je suis aujourd'hui des études de Japonais et d'Anglais, et prends beaucoup de plaisir à traduire les articles de JapanTravel.

Article original par Gloria Ticconi