Le Tokyo Metropolitan Teien museum

Quand le Japon s'inspire de l'art français

Par Julie Sergent   22 janv. 2018

Considéré comme l’un des plus beaux musées de Tokyo, le musée Teien a réouvert ses portes le 18 novembre après 7 mois de rénovation. Le Tokyo Metropolitan Teien Art museum est doté d’un manoir Art Deco construit en 1933 par un membre de la famille impérial, d'un splendide jardin typiquement japonais et d'un salon de thé.

La résidence a été transformée en musée en 1983 et une nouvelle annexe a été construite dans le cadre d'importantes rénovations achevées en 2014. Les visiteurs peuvent aussi à nouveau se promener dans l’intégralité des jardins, y compris la maison de thé japonaise.

Le prince Asaka a vécu quelques années à Paris avec son épouse et s’est rendu en 1925 à la foire mondiale qui introduisait pour la première fois la nouvelle vague dans les arts visuels, que l’on appelle maintenant l’Art Déco. Fasciné par l’esthétique de cet art, il s’en est fortement inspiré pour construire le bâtiment principal de sa nouvelle résidence dans un style très moderne et européen.

Contrairement au style Art Nouveau qui l'a précédé, les motifs Art Déco ont privilégié la symétrie, les lignes droites et les formes géométriques répétées.

De nombreux designers français de grandes renommées ont travaillé sur le projet de la bâtisse, comme par exemple le grand artiste verrier René Lalique (1860-1945). Il a fourni de somptueux lustres pour le salon et la grande salle à manger, ainsi que des portes en verre sur mesure pour le hall d’entrée qui est considéré comme une des plus grandes oeuvres de l’artiste. Un incontournable à ne pas manquer durant la visite.

Intégrant des motifs traditionnels dans leur travail, les artistes japonais ont travaillé aux côtés des français et ont ainsi donné une mixité culturelle à la résidence. Ces contributions sont concentrées au deuxième étage (quartiers privés de la famille) qui est enfin accessible grâce aux travaux via un ascenseur pour que tout le monde puisse profiter de chaque recoin de la demeure. Dans chaque pièce, vous pouvez admirer les oeuvres de différents artistes ce qui ajoute une touche unique à chacune d’entre elles. A noter que le deuxième étage est bien plus sobre dans son esthétique contrairement a l’étage du dessus bien plus décorés et richement colorés.

Le musée a réouvert avec une exposition d'art contemporain, «La décoration ne meurt jamais, de toute façon», dans laquelle sept artistes du Japon et d'outre-mer explorent le thème de la décoration du samedi 18 novembre 2017 au dimanche 25 février 2018.

Entrée: 1 100 yens pour les adultes; 880 yens pour les élèves du secondaire, du secondaire et de l'université; gratuit pour les enfants d'âge élémentaire (12 ans et moins) et les collégiens résidant à Tokyo ou fréquentant l'école à Tokyo. Personnes âgées (65 ans et plus): 550 yens.

Gratuit sur "Silver Day", le troisième mercredi de chaque mois.

Réductions disponibles pour les groupes de 20 personnes ou plus.

Heures: de 10h00 à 18h00 tous les jours, dernière entrée à 17h30.

Fermé entre les exposition et les deuxième et quatrième mercredi de chaque mois, sauf si c'est un jour férié national, auquel cas le musée sera fermé le lendemain.

Se rendre ici

 Les stations les plus proches du musée sont Meguro et Shirokanedai.

Écrit par Julie Sergent
Membre de JapanTravel

Laissez un commentaire