Les Monstres de Neige de 2015 à Zao

L'hiver doux n'a pas échappé à la parade des monstres

Par Justin Velgus   

Chaque hiver, un phénomène météorologique rare crée les conditions idéales pour que les arbres du Mont Zao, du côté de la Préfecture de Yamagata, se recouvrent de glace et de neige.

Les formes gigantesques et innommables obtenues sont appelées "monstres de neige", ou parfois "monstres de glace". L'hiver 2015 a été plus doux que d'ordinaire, mais la grande station de ski disposant de 15 pistes différentes et de 12 parcours se porte toujours bien, en dépit du fait que les locaux estiment qu'il y avait cette année-là moitié moins de chutes de neige que l'année précédente. On peut habituellement voir les monstres de neige de la fin du mois de décembre au début du mois de mars. Ces photos ont été prises à la mi-février, au cours d'un hiver doux.

Les visiteurs souhaitant voir les monstres de neige peuvent effectuer deux changements en remonte-pente lors de leur ascension vers le sommet de la montagne. La descente s'effectue de la même manière, ou bien en ski ou en snowboard ! Glisser à travers le repaire des monstres est une activité populaire auprès des habitants de la région comme des touristes. Assister à l'illumination organisée sur place ou à une balade nocturne en camion de déneigement est également un bon moyen de profiter de la magie de cet endroit. On trouve de nombreux restaurants, hôtels et sources d'eau chaude dans la région. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site internet officiel.

Une visite aux monstres de neige est une expérience inoubliable. Cette attraction mérite à elle seule un détour dans la région, pour les locaux comme pour les touristes.

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Elodie Pourrat

Elodie Pourrat @elodie.pourrat

Ayant baigné dans la japanime depuis l'enfance, mon intérêt pour la culture Japonaise s'est largement étendu au fils des années. Je suis aujourd'hui des études de Japonais et d'Anglais, et prends beaucoup de plaisir à traduire les articles de JapanTravel.

Article original par Justin Velgus