Le Monkey Center d'Awaji

Une chance unique de se mêler aux singes japonais

Par Jules Rouhling   18 nov. 2015

L'île d'Awaji, coincée entre l'île de Shikoku et Kôbe, offre un havre de paix à une heure seulement de la grande ville d'Osaka. Cette île montagneuse de 157 000 habitants a été directement traversée par la faille de Nojima lors du tremblement de terre en 1995, causant la mort de 5 000 personnes. Mais ses habitants ont su surmonter cette épreuve et le tourisme est en pleine croissance dans la région. Je vous propose de nous focaliser sur le Monkey Center situé au sud de l'île, derrière la montagne Kashiwara.

Ce Monkey Center se visite toute l'année mais il est un peu difficile d'accès, il est isolé et loin des villes. Vous ne pourrez ainsi y aller qu'en voiture, en longeant la mer au sud sur la route 76. Ce qui vous permettra donc d'observer des panoramas assez exceptionnels !

A flanc de montagne, vous pourrez alors accéder à une aire dédiée où des singes sauvages et quelques biches vous attendent. Ces singes sont en partie nourris et soignés par les responsables du centre, ils sont donc, de fait, à moitié sauvages, mais retournent dans la forêt une fois les visiteurs partis. Attention à ne pas les regarder dans les yeux et à ne pas les toucher, ni à présenter ouvertement de la nourriture. Et oui, les singes sont très malins, c'est bien connu. Pour seulement ¥200 vous pourrez même les nourrir et, pour des normes de sécurité, c'est vous qui rentrerez dans la cage.

Il y a un petit musée avec des explications en japonais. C'est vraiment un endroit très agréable et même en été vous ne serez pas mêlé à la foule : les visiteurs sont peu nombreux.

Le Monkey Center d'Awaji a ouvert en 1967 et il s'occupe aujourd'hui d'environ 300 singes. L'entrée est payante mais il n'est pas toujours possible de voir les singes donc n'hésitez pas à consulter leur site internet ou plus précisément ce lien pour connaître les probabilités. De janvier à mai, la probabilité est de 98 % et elle va de 60 % à 90 % durant l'été. Il est quasiment impossible d'en voir en octobre.

Je recommande chaleureusement un détour par le Monkey Center si vous traversez l'île d'Awaji. En hiver, vous pourrez même les voir faire le sarudango, une pratique qui consiste à se blottir les uns contre les autres pour se réchauffer.

Écrit par Jules Rouhling
Membre de JapanTravel

Laissez un commentaire