Le Camping d'Ebino Kogen

Dormez dans le parc national Kirishima-Kinkowan !

Par Tristan Scholze   

Base de départ idéal pour explorer les merveilles naturelles du Parc National  Kirishima, ce grand camping est situé sur une  colline sous des pins rouges japonais. Comme il est installé à l'intérieur du parc national, les tarifs sont intéressants et les équipements bien entretenus. Il est possible de venir ici pour camper, pour louer un bungalow en bois ou tout simplement pour pique-niquer sur une des tables sans nécessairement s'arrêter pour la nuit. 

La région d'Ebino Kogen, un plateau qui se situe à une altitude d'environ 1.200 m (3.937 pieds), reste fraîche même pendant l'été caniculaire de Kyushu, en moyenne 24 degrés Celsius (73 degrés Fahrenheit) en Juillet. A cette altitude on est aussi épargné par les petits insectes de l'été.

Le camping se trouve à dix minutes à pied du Ebino Kogen Museum Center, qui a un point d'information, une boutique de souvenirs et un pédiluve extérieur. Du parking payant à côté du musée, vous trouverez le sentier pour la randonnée nature Ikemuguri. Ce sentier monte à travers les collines boisées, rejoints deux lacs volcaniques (Byakushi et Rokukannon)  et un étang (Fudo) et revient ensuite au point de départ. Mais il est également possible de faire une plus grande sortie en continuant vers le Mt. Io, à travers la plaine Susuki, puis vers les pentes du mont Karakuni et encore plus loin vers les autres volcans du parc. Un grand hôtel avec onsen se trouve en face du parking si vous souhaitez vous relaxer après la ballade.

Les tarifs du camping dépendent de la saison. Pour un bungalow cela peut aller de 1600 ¥ yens par adulte par nuit à 9300  ¥ en été pour une cabine de 5 personnes. Le plus grand bungalow peut accueillir  24 personnes. Le tarif des locations de tentes commence à 1.100 yens.

Les emplacements pour les tentes sont nombreux et  beaucoup d'espaces ont des plates-formes en bois pour être en hauteur et conserver la tente au sec. Pour décharger le matériel et le transporter à l'emplacement choisi, on peut emprunter gratuitement des chariots à proximité du parking.

Les installations comprennent des salles de bains très propres et accessibles en fauteuil roulant. Il y a aussi des abris avec des lavabos pour la vaisselle par exemple ou la préparation des aliments ainsi que des espaces de cuisson. A chaque emplacement de tente il y a des petits foyers pour le feu de bois et des zones spéciales sont dédiées aux plus grands feux de joie. A l'accueil, il est possible de louer des tentes, de la literie, du bois, de la vaisselle, des barbecues, et d'autres équipements. On peut aussi y faire de petites courses mais on ne trouvera pas de viande, de poisson ou de légumes frais. Il y a également des distributeurs automatiques de boissons.

A l'intérieur du camping, un onsen est ouvert l'après-midi de 14h à 18 h. L'eau chaude est particulièrement bonne pour les muscles, les articulations, les entorses, les contusions, les brûlures et bien d'autres maladies. Une aire de pique-nique est enfin installée dans un grand espace vert. A côté de cette zone, on trouve une patinoire qui est très populaire en hiver.

Bien que ce camping soit ouvert plus longtemps que la plupart des autres au Japon, il est fermé de novembre à la mi-décembre, et de mi-janvier à mars.

Comme il y a des animaux dans le parc national (cerfs et oiseaux), il se peut que vous entendiez dans la nuit quelques bruits. Mais n'ayez pas peur, rien de bien méchant.

Alors bon séjour!

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Marbach Hélène

Marbach Hélène @marbach.hélène

J'habite à Tokyo depuis août 2015 et souhaite faire découvrir mes coups de cœur au Japon, un peu en dehors des sentiers battus de cette ville incroyable. Et pourquoi pas conseiller ceux qui voyagent au Japon !En 2018, j'ai découvert l'île de Kyushu, pédalé sur les ponts de Shimanami Kaido et grimpé en haut du Mont Fuji. En 2019, la découverte du Tohoku et d'Hokkaido m'a donné très envie d'y retourner. 2020 sera une année plein d'actualité avec les JO ! Le Japon est propice aux superbes photos car ses paysages sont contrastés et sa lumière est très pure par exemple en automne et en hiver. Je ne pars plus sans mon Canon.Enfin, passionnée de trains et de transport, je veille toujours aux côtés pratiques des voyages.

Article original par Tristan Scholze

Laissez un commentaire