Arco Iris

De la nourriture mexicaine avec une touche Japonaise

Par Bryan Baier   

"Il y a des choses qui ne sont juste pas trouvables au Japon, où du moins là où on habite au Japon." Cette pensée s'est heureusement avérée fausse pour moi ce soir. Un post sur Facebook annonçait un nouveau restaurant Mexicain ouvrant à Niigata, et suscitait beaucoup d'attente et d'enthousiasme. Lorsqu'un ami à moi m'a demandé si je voulais sortir pour dîner ce weekend, nous sautâmes tous les deux sur l'occasion. 

Arco Iris a seulement ouvert le mois dernier, et annonce une carte de "cuisine mexicaine moderne". Un bref coup d'oeil sur le menu rassura mes yeux américains, qui virent des plats que je m'attendais à ne manger qu'en rentrant chez moi. 

L'intérieur d'Arco Iris est tendance et spacieux. Les couvre-chaises et les box sont vert néon, rouge orangé et violet, procurant à l'atmosphère un aspect décontracté propre aux pays des sud. 

Un grand bar entre l'entrée et la zone de repas protègent les dîneurs des regards des passants. Ma seule plainte à propos de l'atmosphère d'Arco Iris est que c'est un restaurant complètement fumeur. Heureusement, personne ne fumait quand j'ai dîné là-bas. 

Alors que mon ami et moi prenions place à une table haute juste à côté du bar, la serveuse nous servit deux shots remplis de Sangaria. Ils étaient inclus dans le prix de base que l'on paye pour la table (¥300) et que de nombreux restaurants de ce marché appliquent à l'heure du dîner.  En réalité j'étais heureux de payer le prix (et ¥400 de plus pour un deuxième verre plus grand) parce que la Sangaria d'Arco Iris est plutôt bonne. Une rangée de Corona sur le bar à côté de moi me fit porter mon attention sur le menu des boissons et, Ô joie, Arco Iris a des Frozen Margaritas ! La dernière fois que j'en avait bu, c'était il y a deux ans, dans mon Etat natal du Colorado. 

"Nous faisons nos Margaritas à partir de fruits frais", m'apprit la serveuse. J'ai donc regardé le barman mixer ma margarita avec du jus de citron frais et des tranches de citron avant de me l'apporter dans le verre à large bords caractéristique et dont j'avais tant rêvé. C'était exactement aussi délicieux que ce à quoi on pouvait s'attendre avec des ingrédients frais. C'était si bon en fait que je ne pouvais même pas sentir la tequila. Aux amoureux des frozen margarita, soyez avertis, ceux-ci sont vraiment bons mais assez forts. 

Me prenant l'envie de commander, je détecte des "chicken wings" sur la carte, un autre plat typique de restaurant Mexicain en Amérique que j'avais hâte de retrouver. Les chicken wings d'Arco Iris étaient plutôt petits et étaient proposés avec une sauce barbecue douce, épicée, ou "de la mort" (super épicée). Je n'ai pas fait le malin, j'ai commandé la sauce épicée et je n'ai pas été déçu. Les ailes de poulets épicées étaient juste assez fortes pour satisfaire mon besoin de chaleur, sans pour autant me laisser en sueur à la recherche d'un verre d'eau. La petite sauce Ranch à la crème qui accompagnait les wings m'a aussi agréablement fait replonger chez moi en Amérique. 

Pour le plat principal, j'ai commandé un burrito au boeuf alors que mon ami choisit un fajita au poulet. Le burrito, bien que petit, était rempli à ras-bord de boeuf, de haricots, de riz et de fromages, trempé dans une délicieuse sauce tomate et saupoudré de fines herbes et oignons. Chaque goutte de cette sauce était un retour à la maison. La vedette du repas cependant fut le fajitas au poulet de mon ami. Quand il arriva, la serveuse le flamba avec une mesure de tequila avant de le servir. Le poulet était délicieux mais me frappa dans mes habitudes alimentaires par le fait qu'il était beaucoup plus doux que la vraie nourriture mexicaine, et contrairement à celle-ci ni le fajita, ni le burrito ne nous remplirent complètement l'estomac. 

A part le fajita trop-doux-pour-être-vraiment-de-la-nourriture-mexicaine, deux autres petits points m'ont déçu à propos de la nourriture d'Arco Iris. Les chips, le guacamole et la sauce n'étaient pas inclus dans le prix du repas, ils représentaient un extra de ¥700, et il n'y avait aucun dessert typiquement Mexicain comme par exemple le flan ou le "Arroe con Leche" . Cela est sûrement dû à l'ouverture récente du restaurant mais je l'ai dit au propriétaire, et il semble avoir pris mes suggestions au sérieux. 

Mettre toute la salle en fumeurs ne me semble pas être une bonne stratégie, et j'irai sûrement voir ailleurs si le restaurant est rempli de fumeurs. 

La nourriture est un peu chère, mais elle est vraiment délicieuse et vous donne envie d'en goûter plus. Rien que les margaritas m'ont donné envie d'y retourner. 

Si vous rêvez de nourriture Mexicaine et de délicieux cocktails Margarita à Niigata, Arco Iris est l'endroit qu'il vous faut. 

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Alexis Guiral

Alexis Guiral @alexis.guiral

Etudiant en école de commerce, actuellement en stage à Niigata.  Passionné d'arts martiaux Japonais, en particulier le Karaté et l'Aikido, j'ai commencé à apprendre le Japonais en France, et je suis actuellement en train de chercher à m'améliorer par la pratique quotidienne.  J'espère que mes articles vous transmettrons les sentiments que m'ont fait vivre les lieux que j'ai visités, et j'ai hâte de recevoir vos commentaires!  よろしくお願いします。

Article original par Bryan Baier

Laissez un commentaire