Le Mont Takao à deux pas de Tokyo

Une demi-journée à l'air libre

Par Jules Rouhling   

Après avoir vécu près d'un an à Tokyo dans le cadre d'un échange universitaire avec l'université de Tokyo des études étrangères, à Fûchû (sud-ouest de Tokyo), je voulais vous présenter quelques-unes de mes escapades autour de Tokyo . Aujourd'hui, j'ai décidé de vous présenter le Mont Takao ! Je précise que l'ascension a été réalisée en fin d'après-midi, c'est pourquoi les photos sont un peu sombres.

Haut de 599 mètres, le mont Takao est accessible en moins d'une heure depuis Tokyo et il offre un magnifique panorama, notamment sur les Alpes japonaises au sud. Il est situé dans le petit parc de Meiji no Mori Takao. Par temps clair, on peut même voir le mont Fuji. Le lieu accueille près de 2,5 millions de visiteurs par an, ce qui est notable pour une montagne de basse altitude.

En fait le lieu est particulièrement apprécié par les visiteurs étrangers mais également par les Tokyoites durant la période où les feuilles d'érable (momiji) sont rouges, au milieu de l'automne en général. Les forêts du mont Takao sont en grande partie composées de pins et d'érables et c'est magnifique durant le mois de novembre. Il y a des nuances de rouges, de jaune, de vert, d'orange... C'est l'endroit idéal pour faire de magnifiques photos, ce qui n'est pas mon cas car je n'y connais pas grand chose.

Concernant la randonnée pour accéder au sommet, je n'avais pas vraiment préparé de vêtements particuliers ni des chaussures adaptées. En fait, il faut compter environ 90 minutes pour monter en haut par le sentier principal (il existe en fait 7 sentiers différents balisés) et environ le même temps pour descendre, en allant à un rythme normal. Comptez donc environ 3 heures. Vous pouvez également prendre le funiculaire qui vous emmène à la moitié du chemin vers le sommet (à l'aller et/ou au retour). Au sommet, on pourra attendre le coucher du soleil...et vite redescendre et prendre le funiculaire après !

Le parcours est semé de temples et de haltes et c'est vraiment très agréable, surtout en novembre quand les températures sont encore relativement clémentes. Le sentier principal n'est pas cahoteux.

Je recommande fortement cette escapade d'une demi-journée.

Se rendre ici

Pour s'y rendre, il faut prendre le train de la ligne Chuo. Vous pouvez compter environ 45 minutes depuis Shinjuku et environ 35 minutes depuis Tobitakyû. Et le trajet est direct !

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Jules Rouhling

Jules Rouhling @jules.rouhling

Etudiant à l'Inalco en japonais, j'ai déjà eu la chance de voyager deux fois au pays du Soleil levant en 2014 et 2015. Je souhaite évidemment repartir en 2016 pour découvrir des régions que je n'ai pas encore eu la chance de visiter comme Hokkaidô ou Hiroshima !

Laissez un commentaire