Que Faire à Kobe ?

Au-delà du bœuf de Kobe et des centres commerciaux

Par Fanny Marechal   30 juin 2016

Kobe est la 6ème plus grande ville du Japon et est principalement connue pour son excellent bœuf japonais wagyu. En plus de restaurants de haute qualité et de grands centres commerciaux, cette ville portuaire dynamique abrite de nombreuses attractions variées. Découvrez ci-dessous quelques-uns des lieux phares de Kobe !

Harborland

Figurant parmi les symboles de Kobe, Harborland est un immanquable qui dévoile aux visiteurs la transformation du port original de Kobe en une destination divertissante et moderne. Vous pouvez facilement découvrir des éléments de son évolution en profitant de la vue sur le port depuis le Parc Meriken. Harborland abrite également un centre commercial conçu dans un style européen.

Nankinmachi - Chinatown

Nankinmachi n'est pas aussi grand que le Chinatown de Yokohama, mais les visiteurs peuvent ici apprécier de nombreuses spécialités chinoises. Le quartier chinois de Kobe est situé à proximité de la station Motomachi et est délimité par les célèbres portes pairo. Le lieu regorge de restaurants et de stands de nourriture, certains d'entre eux proposent même du bœuf wagyu.

Ikuta-jinja

Fondé en l'an 201, ce sanctuaire est un véritable havre de paix à proximité de l'agitation de la station Sannomiya. Il est dédié à la divinité Wakahirume-no-Mikoto et accueille de nombreux couples venus prier pour une relation durable. Le sanctuaire a survécu à une histoire mouvementée, comprenant la guerre et le tremblement de terre de 1995.

Kitano

Kitano est un petit quartier dissimulé derrière la station Sannomiya. Situé vers les collines qui surplombent le centre de Kobe, Kitano est une partie de la ville qui vous donnera le sentiment de ne plus être au Japon. Avec ses petites rues interminables et ses maisons et cafés de style européen, il peut paraître un peu étrange à explorer pour un touriste occidental. Mais un joli sanctuaire shinto offre ici un bon point de vue sur la ville et être le témoin de l'émerveillement des touristes asiatiques devant ces maisons de style européen peut être intéressant. Quoi qu'il en soit, l'endroit mérite le détour, au moins pour marcher le long des charmantes ruelles de Kitano, qui contrastent avec l'agitation du centre-ville de Kobe.

Les chutes de Nunobiki

Les chutes de Nunobiki sont situées dans les collines au-delà de la station Shin-Kobe. À moins de 300m, les visiteurs peuvent apprécier une randonnée à travers les collines et la forêt pour découvrir deux cascades naturelles. Les collines entourant Shin-Kobe constituent également un agréable point de départ pour une ascension des collines de Kobe qui offrent quelques bons panoramas sur la ville.

Nunobiki Habu-koen

Non loin de la station Shin-Kobe, un téléphérique peut vous conduire jusqu'en haut du Mont Rokku en quelques minutes. Nunobiki Habu-koen est un vaste parc au sommet de la montagne abritant plusieurs boutiques. De superbes panoramas sur la ville de Kobe peuvent être appréciés ici, de jour comme de nuit. Pour les sportifs, il est possible d'effectuer le retour jusqu'à Shin-Kobe par un sentier panoramique descendant.

Les brasseries de saké

Le quartier de Nada est bien connu pour être le site de production de nombreuses brasseries de saké. La brasserie Hakutsuru possède un petit mais intéressant musée qui explique le processus derrière la production de saké. Du saké Hakutsuru peut être ici dégusté gratuitement et vous pouvez comparer les différents types de saké pour apprendre leurs différences. Vous pouvez également acheter des bouteilles de cette fameuse boisson et d'autres produits liés au saké dans leur boutique officielle.

Écrit par Fanny Marechal
Membre de JapanTravel
Traduit par Celine Villeneuve

Laissez un commentaire