Le Jardin Suizen-ji

Un havre de paix au cœur de Kumamoto

Par Naomi Louise Jenkins   

Construit par la famille Hosakawa au 17ème siècle, le jardin Suizenji (水前寺成趣園, Suizen-ji Jōju-en) est une grande source de fierté pour les habitants de Kumamoto. Il se situe à un jet de pierre du centre-ville et du château de Kumamoto.

La première fois que je visitais ce superbe jardin tsukiyama, peuplé de collines artificielles, j'ai été immédiatement frappée par l'intemporalité qui sature l'air, une qualité surnaturelle qui me transportait vers une époque où kimonos et geta étaient de rigueur. Mon short et mes converses roses semblaient soudainement trancher dans le décor. En entrant, je suis restée un moment silencieuse, le soleil brûlant de l'été japonais s'abattant contre ma peau. Le grand étang rempli de carpe koi miroitant au soleil et dominé par le tsukiyama principal (colline artificielle) était rafraîchissant à regarder par une telle journée, chaude et humide.

Ce n'est cependant pas que pour ses caractéristiques naturelles que le jardin fut reconnu par le gouvernement comme site historique d'une beauté naturelle. Nommé d'après le temple bouddhiste Suizen-ji, qui n'existe plus aujourd'hui, le seigneur Hosakawa entreprit la construction de ce jardin en 1636, où plusieurs membres de sa famille furent consacrés au sein du sanctuaire Izumi. Ce dernier, toujours présent sur le site du jardin, est reconnaissable par ses torii rouges. Le jardin abrite également un théâtre pour les représentations de Nô ainsi que la maison de thé au toit de chaume Kokin-Denju-no-Ma qui fut déplacée du palais impérial de Kyoto jusqu'à Kumamoto en 1912.

Le jardin Suizenji est un concentré d'histoire et de beauté ainsi qu'un hommage à l'art du jardin japonais. Facilement accessible, Suizenji se situe à 30 minutes de tram de la très animée station JR Kumamoto, à quelques pas de l'arrêt Suizenji Koen (水前寺公園). L'entrée vous coûtera 400 yens. Ce jardin est un incontournable pour les personnes appréciant la culture et l'histoire du Japon.

Et si vous avez une petite faim, vous trouverez de quoi vous satisfaire ! La rue menant au jardin abrite de nombreux stands et échoppes qui proposent nourritures et souvenirs de Kumamoto. Il y a même quelques magasins à l'intérieur du jardin dans lesquels on trouve de jolies curiosités et des conversations amicales.

Avec sa beauté de carte postale et ses charmantes petites échoppes le long du parc, Suizenji mérite vraiment une visite.

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Celine Villeneuve

Celine Villeneuve @celine.villeneuve

Depuis ma foudroyante rencontre il y a dix ans avec l'élégance japonaise (Femme se poudrant le cou d'Utamaro), ma soif de découvrir et comprendre chaque aspect de cette culture énigmatique ne se tarie pas. Mes études de japonais et mon séjour d’un an en tant que rédactrice web dans l’Archipel n’ont fait qu’accroître mon intérêt pour ce pays magnifique. Je suis ravie de pouvoir partager ici mes quelques expériences mais plus encore, de découvrir les vôtres !

Article original par Naomi Louise Jenkins

Laissez un commentaire