Quartier Historique de Jinaimachi

Découvrez un quartier de marchands traditionnel

Par Guillaume Doré   15 mars 2016

Peu connu des touristes, le quartier historique de Jinaimachi à Osaka est la destination idéale pour effectuer un voyage dans le temps, tout en évitant les foules des destinations les plus populaires. Fondé au 16e siècle, le quartier était principalement habité par des marchands.

En arrivant à la station de Tondabayashi, le premier arrêt à effectuer est une visite au centre d’information situé en face de la station, ne serait-ce que pour se procurer une carte du quartier. Ma visite coïncidait avec le festival de hina matsuri, qui a lieu en mars. J’ai donc rangé ma carte et je me suis contenté de suivre les autres visiteurs. C’est seulement après être revenu sur mes pas que j’ai utilisé ma carte pour retourner dans certaines rues transversales. Un tour complet du quartier peut se faire en moins d’une heure, mais si vous prenez le temps de regarder le détail de l’architecture des bâtiments historiques, de prendre des photos et de visiter les quelques boutiques qui s’y trouvent, vous serez peut-être surpris de remarquer que déjà deux heures se sont écoulées.

Plus de la moitié des bâtiments du quartier sont des édifices traditionnels, dont la plupart ont été construits à différents moments entre l’ère Edo et 1965. Avec le temps, certains éléments tels que la forme des fenêtres de ventilation ont changé, mais la plupart d’entre eux sont faits de bois et ont des murs blancs. Le souci de préservation est si présent que plusieurs maisons visiblement récentes sont aussi fabriquées dans le style traditionnel. Vous pourrez admirer le détail de l’architecture traditionnelle japonaise de près, la complexité des toits qui se croisent et le détail dans les tuiles, les techniques de travail du bois telles que le Shou sugi ban, qui consiste à bruler partiellement les planches, ce qui est particulièrement visible sur les pièces plus récentes, mais que vous remarquerez ensuite sur les plus anciens bâtiments dont le bois est devenu plus foncé avec le temps.

Même sans carte, n’ayez crainte, si vous sortez du quartier, vous remarquerez rapidement un changement dans l’architecture, en marchant dans une rue en périphérie, on remarque d’un côté les maisons traditionnelles et de l’autre, les maisons modernes.

Il y a quelques restaurants et cafés dans le quartier, mais il est peut-être plus facile de manger avant ou après sa visite. Une demi-journée est suffisante pour faire le tour du quartier historique, la seconde moitié de votre journée peut facilement être passée dans le quartier de Tennoji, le terminus du train Kintetsu qui relie Tondabayashi et la ville d’Osaka.

De nombreux évènements ont lieu au courant de l’année, donc visitez le site web avant de vous y rendre.

Écrit par Guillaume Doré
Membre de JapanTravel

Laissez un commentaire