Le Nouvel An à Nikkô

La première visite de l'année au sanctuaire Tôshô-gû

Par Tomoko Kamishima   

Le matin du Nouvel An, la large allée menant au Tôshô-gû était peuplée de personnes venues effectuer leur première visite de l'année au sanctuaire. Le temple Rinno-ji, le sanctuaire Tôshô-gû, et le sanctuaire Futarasan sont les plus importants lieux de cultes de Nikkô.

Le nombre total de visiteurs les trois premiers jours de l'année est estimé à environ 150 000. On peut trouver plusieurs stands proposant du amazake (un saké chaud et sucré) pour les personnes souhaitant se réchauffer après la prière. On trouve également des vendeurs de talismans ou de portes bonheur. La plupart des visiteurs sont des locaux. Le pourcentage de touriste à cette période est le plus bas de l'année.

Le bâtiment principal du temple Rinno-ji est actuellement en reconstruction. Il est restauré tous les 50 ans. De larges panneaux recouvrent le bâtiment, mais on peut tout de même visiter le site en construction. Au sanctuaire Tôshô-gû, quelques bâtiments sont également en train d'être repeints ou réparés, comme la porte Yomei-mon par exemple. Les travaux devraient se poursuivre jusqu'en 2024.

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Celine Villeneuve

Celine Villeneuve @celine.villeneuve

Depuis ma foudroyante rencontre il y a dix ans avec l'élégance japonaise (Femme se poudrant le cou d'Utamaro), ma soif de découvrir et comprendre chaque aspect de cette culture énigmatique ne se tarie pas. Mes études de japonais et mon séjour d’un an en tant que rédactrice web dans l’Archipel n’ont fait qu’accroître mon intérêt pour ce pays magnifique. Je suis ravie de pouvoir partager ici mes quelques expériences mais plus encore, de découvrir les vôtres !

Article original par Tomoko Kamishima

Laissez un commentaire