Les Cerisiers du Ikegami Honmon-ji

Une alternative plus calme pour le hanami à Tokyo

Par Mandy Bartok   

L'arrondissement Ôta de Tokyo se trouve en dehors des sentiers battus, c'est pourquoi beaucoup de sites du quartier connaissent des foules beaucoup moins importantes que d'autres endroits de la capitale. Il en va de même durant la saison des cerisiers. Alors que des endroits comme la rivière Meguro et les douves Chidorigafuchi près du palais impérial attirent des hordes d'amateurs de hanami, la ville d'Ôta reste par chance accessible. 

Ikegami Honmon-ji est peut-être l'un des meilleurs endroits pour vivre la floraison des sakura au printemps. Ce temple sur la colline date de la fin des années 1200 et fut construit pour commémorer le moine errant Nichiren. Au printemps, les vastes étendues du temple sont inondées de nuances de rose alors que des dizaines d'arbres connaissent leur pic de floraison. La scène est particulièrement saisissante avec la pagode à 5 étages du temple en arrière-plan.

Ikegami Honmon-ji est facilement accessible par la ligne Ikegami qui va de Gotanda à Kamata. Les fleurs de cerisiers atteignent habituellement leur apogée durant la première semaine d'avril.

Cet article était-il utile ?

Suggérer une modification

0
0
Celine Villeneuve

Celine Villeneuve @celine.villeneuve

Depuis ma foudroyante rencontre il y a dix ans avec l'élégance japonaise (Femme se poudrant le cou d'Utamaro), ma soif de découvrir et comprendre chaque aspect de cette culture énigmatique ne se tarie pas. Mes études de japonais et mon séjour d’un an en tant que rédactrice web dans l’Archipel n’ont fait qu’accroître mon intérêt pour ce pays magnifique. Je suis ravie de pouvoir partager ici mes quelques expériences mais plus encore, de découvrir les vôtres !

Article original par Mandy Bartok