Nikkô, Terre des Ours et des Onsen

A 2 heures de Tôkyô, Nikkô est une excursion inévitable

Par Jules Rouhling   12 nov. 2015

Pour fuir la chaleur estivale tokyoïte, échappez-vous à Nikkô, ville bercée par les montagnes au patrimoine historique riche. Tout commence à la station Asakusa, loin de l'agitation du métro, où l'on embarque pour un périple de deux heures en pleine campagne...

Si vous ne pouvez passer qu'une seule journée à Nikkô, vous devez en priorité visiter le temple Tôshôgu, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Si l'entrée est un peu chère (¥1 100) par rapport à d'autres temples de Kyôto ou même Tôkyô, la visite vaut le coup. Outre la monumentale tombe ornée d'or de l'empereur Tokugawa Ieyasu, vous pourrez également admirer les statues des trois singes. L'ancienne villa impériale de Tamozawa, très bien restaurée, vous donnera une véritable idée de la vie impériale au quotidien. L'empereur Akihito y a séjourné par précaution à la fin de la Seconde Guerre mondiale,

Mais Nikkô est avant tout une ville entourée de forêts, de lacs ou encore de cascades et de montagnes plus magiques les unes que les autres. Amateurs de marche à pied, voici votre paradis. Dans la réserve à ours ou le long de l'imposant lac Chûzenji (à 25 minutes de la gare de Nikkô), vous profiterez d'un cadre exceptionnel au cœur de la forêt florissante. N'oubliez pas de faire un détour aux chutes Kegon, proches du lac Chûzenji, observables depuis une plateforme en hauteur.

A 45 minutes du centre de Nikkô en bus, vous atteindrez le fameux lac Yunoko et ses nombreux onsen avoisinants, offrant des vues splendides dans de l'eau naturelle à 38°C. Ces bains publics japonais non-mixtes sont une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie, quelle que soit la saison.

Enfin, n'oubliez pas de déguster les fameux yuba, spécialité locale au lait de soja déclinée dans de nombreux plats. Un délice aussi bien visuel que gustatif.

Pour voyager à Nikkô, je recommande fortement le All-Nikko Pass, qui permet de voyager de manière illimitée en bus jusqu'au lac Yunoko ou encore Kirifuri-Kogen et d'Asakusa à Tôkyô (un aller-retour). Le tarif est de ¥4 520 par adulte pour 4 jours et 3 nuits et de ¥2 670 pour 2 jours et une nuit. Attention, le dernier train part de Nikkô vers 18 h !

Concernant l'hébergement, j'ai personnellement essayé une auberge de jeunesse, mais il existe tout un panel d'hôtels en ville, à des tarifs très raisonnables. Comme partout au Japon, réservez à l'avance si vous voyagez l'été.


 

Écrit par Jules Rouhling
Membre de JapanTravel

Laissez un commentaire